ORGANISATION HIÉRARCHIQUE ET FINANCEMENT DE L’ANIMATION

La mission d’animation est financée et pilotée par :

Elle est hébergée et administrée par :

La Charte qualité Languedoc Roussillon repose sur un modèle d’animation unique en France grâce à l’implication de ses financeurs et à la création de deux postes dédiés.
Financement
50 % par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.
50 % par les Départements de l'Aude, du Gard, de l'Hérault et des Pyrénées Orientales.
Portage par une structure associative
Aqua-Valley (depuis juin 2017)
SWELIA (de mai 2016 à juin 2017)
VERSEau Développement (de octobre 2008 à janvier 2016)

TROIS CATÉGORIES DE MISSION

Technique : 
Suivre des chantiers, accompagner des collectivités et recenser les difficultés et les besoins des acteurs.
Organiser et animer des groupes de travail.
Diffuser les outils d'aide à l'application de la Charte qualité.
Pilotage :
Organiser et animer les Comités de pilotage (destinés aux financeurs).
Organiser et animer les Comités de suivi (destinés aux acteurs et aux partenaires).
Promotion :
Promouvoir les principes de la Charte qualité (sensibilisation et communication).
Organiser des journées d'information sur la Charte qualité ainsi que sur des thématiques précises à destination des personnels techniques et élus.

LE RÔLE DE L’ANIMATION

L’animation et le suivi de la Charte qualité consistent à mettre en place le programme d’actions suivant :

Journées d’information et d’échange
Information et sensibilisation des différents acteurs
Informer et sensibiliser les acteurs aux opérations de réseaux d’assainissement (élus, techniciens et professionnels) à une échelle départementale pour la mise en œuvre des bonnes pratiques que constitue la Charte qualité.
Ateliers thématiques
Lieux de réflexion, d’échanges, d’information et de formation, ces ateliers thématiques sont destinés à diffuser les principes décrits dans la Charte et à définir les outils nécessaires pour faciliter leur mise en œuvre. Les documents techniques existants sur chaque thème abordé servent de base de travail de ces ateliers. Ceux-ci peuvent se décliner :
– Par catégorie d’acteurs (atelier spécifique maîtrise d’œuvre, atelier entreprise…) et permettre ainsi la mise en réseaux de ces acteurs.
– Par problématique posant des difficultés d’application sur le terrain (études préalables, choix au « mieux-disant »…).
Diffusion de l'information
Une lettre d’information, à large diffusion dans les départements concernés, permet de faire le point sur l’avancée des travaux en cours dans les ateliers thématiques, le suivi des chantiers et le compte-rendu des journées d’information.
Suivi de chantiers
Des chantiers de diverses tailles sont suivis dans leur intégralité (de la décision amont à la réception des travaux) sur plusieurs collectivités volontaires, pour appliquer les principes de la Charte (clause introduite dans le DCE).